La méthode Agile : la solution pour une gestion de projet web réussie !


Par Jean Michel MAMANN

La conduite de projet web est souvent la même : une méthode traditionnelle au forfait, un cahier des charges incroyablement fourni, peu de souplesse dans le périmètre… Il est alors compliqué de satisfaire idéalement aux exigences des clients ou encore d’apporter une réelle valeur ajoutée pour le prestataire ! Une nouvelle organisation de management de projet a donc vu le jour, celles des méthodes agiles. Découvrez à quel point cette approche méthodologique peut être efficace pour le développement web et en quoi elle consiste avec Global Etik.

Historique des méthodes agiles : un bon en avant pour la gestion de projets

Il est vrai que la gestion de projet agile ne date pas d’hier… Certains délimitent même les débuts de la méthode dans les années 60. Dès 1991, la première méthode agile publiée a vu le jour : il s’agissait de la RAD (rapid application development). Ensuite, la première utilisation de la méthode Scrum (la plus utilisée) date de 1993. Enfin, la mise en production du manifeste Agile en 2001 a marqué le véritable point de départ de la conduite du changement impliquée par cette approche. Celles-ci ont toutes changé, à leur niveau, la manière de gérer les projets (et pas seulement web).

La rétrospective sur ces méthodes de planification tend à montrer que l’agilité est un vrai plus dans un projet de développement informatique. La méthodologie est maintenant internationalement reconnue comme une bonne pratique. Les outils pour l’appliquer sont, quant à eux, de plus en plus accessibles.

Fonctionnement de l’approche agile : une autre façon de voir le projet

Autant être clair tout de suite, il n’y a pas qu’une seule manière de planifier un projet informatique de façon Agile. En tous cas, on peut dire que ce qui englobe tous les cadres méthodologiques est que l’approche prédictive est mise de côté au profit d’une méthode plus incrémentale. En effet, l’approche Agile est caractérisée par une grande partie d’intégration continue et, pour ainsi dire, d’amélioration continue.

Avant tout projet de développement Agile, il est considéré dans la priorisation des tâches que le planning ne doit pas être intégral dès le départ. Le premier objectif sera donc délimité à court terme. Une fois celui-ci atteint, l’implication de toutes les parties prenantes va se tourner vers le test et l’optimisation des résultats récupérés. On appellera ce premier temps, ainsi que les suivants, des itérations. A chaque itération, de nouvelles fonctionnalités (mapping, management visuel, organisation hiérarchique…) vont être ajoutées et testées.

Vous l’aurez compris, la notion de budget est très floue pour ce type de projet, ce qui peut rebuter certains investisseurs. Cependant, les résultats finaux seront toujours dans l’air du temps et parfaitement optimisés par rapport aux désirs du client. Cela vaut donc le coup d’avoir une légère incertitude, non ?

Qui peut pratiquer efficacement la maîtrise d’ouvrage agile ?

Pour un avancement du projet cohérent et une gestion des risques aboutie, seule une certaine intelligence collective peut collaborer. En effet, pour mettre en place une telle approche organisationnelle, vous avez besoin d’une agence web qualifiée et expérimentée. Cependant la Moa n’est pas tout. Pour livrer un site web totalement optimisé, toutes les parties prenantes doivent travailler en étroite collaboration.

Pour tous vos projets web basés sur les approches Agile, Global Etik (agence expérimentée de gestion de projets web) se fera un plaisir de vous accompagner. N’hésitez donc pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

 

Laissez un commentaire