Comment réduire vos coûts informatiques ?


Par Jean Michel MAMANN

Dû à la dématérialisation de nombreuses données, les grandes entreprises comme les petites veulent optimiser leurs coûts bureautiques. Pour ce faire ils doivent souvent totalement repenser leur infrastructure informatique et cela ne peut se faire sans certains heurts. Retour sur ce que vous devez faire lors de l’orchestration de votre transformation numérique dans une optique de retour sur investissement et de réduction des coûts.

L’audit de vos coûts informatiques : point de départ de votre transformation

L’audit, généralement réalisé par une société de services informatiques, vous permettra d’accroître votre connaissance de vos besoins de transformation. Ceci définira donc votre cahier des charges pour recentrer vos coûts. Votre prestataire extérieur va déployer ses connaissances pour établir une photographie de votre parc informatique et définir l’utilisation potentielle de nouveaux services.

Une fois celui-ci opéré, deux solutions principales s’offrent à vous : l’infogérance et les solutions cloud. Toutes deux font appel à des prestataires de services.

L’infogérance : externaliser pour mieux régner

Au rang des bonnes pratiques de réduction des coûts, l’infogérance peut paraître incontournable. Ce terme signifie qu’une entreprise va déléguer la gestion de son parc informatique à un tiers. Le prestataire bénéficie de ressources mutualisées ce qui lui permet de réduire les coûts déployés dans un premier temps. Dans un deuxième, le concept d’amélioration continue est pertinent. En effet, le prestataire propose des points annuels en conformité avec votre stratégie informatique.

Un autre avantage de l’externalisation des coûts informatiques est le contrôle plus fin sur ceux-ci. En effet, vous passez de coûts fixes à variables. Autrement dit, ce que vous payez dépend uniquement du nombre d’informations gérées (en plus de faire appel à l’expertise de vos prestataires).

Quid du cloud : l’outil du XXIème siècle ?

Le cloud computing fait partie des outils de gestion actuels incontournables. Celui-ci consiste en la dématérialisation des infrastructures de votre parc (comme la virtualisation des serveurs) pour les confier à un acteur tiers spécialisé. Les principaux avantages d’être « dans le cloud » sont sa flexibilité et sa réversibilité. En effet, ce centre de données unifié et externalisé est modifiable en temps réel et permet d’optimiser les espaces utilisés.

De plus, le cloud est rentable à de nombreux titres. Tout d’abord, il met l’accent sur la sécurité des données. En effet, celles-ci sont hébergées chez des prestataires à haute disponibilité intégrant des normes très strictes à son périmètre d’intervention.

Ensuite, la consolidation de la performance est souvent au cœur de la gestion de la relation client d’une SSII. Leur processus métier ainsi que leur expertise sont leur fonds de commerce. Ce qui est important pour vous l’est donc aussi pour eux !

La mutualisation est aussi très importante dans les business process des entreprises de service informatiques. En effet, votre intégration dans un centre d’hébergement vous ouvre les voix de la performance car votre entreprise ne sera pas seule.

Enfin, la flexibilité que vous offre un hébergement externe de vos données est non négligeable. Vos coûts sont calculés en fonction de vos besoins et l’optimisation est réelle. Vous ne payez encore une fois que ce que vous devez.

N’oubliez pas que d’autres optimisations des coûts sont possibles via l’internet des objets, l’utilisation cohérente du big data, la méthode Agile…

Pour l’hébergement de votre site web au Maroc, une agence qualifiée telle que Global Etik peut vous orienter ! N’hésitez pas à nous contacter !

Laissez un commentaire